Holding : définition, fonctionnement et exemples

Le holding est une société qui a pour objet la détention de participations dans des entreprises, et plus généralement l’acquisition et la gestion de toutes valeurs mobilières. Dans le langage courant, on parle souvent de « holding » pour désigner un groupe financier ou bancaire. Mais quelle est la différence entre une holding et une banque ? Quelles sont les activités d’une holding ? Quels sont les avantages et inconvénients d’une holding ? Nous allons voir çà de plus près.

La holding, qu’est-ce que c’est ?

Un holding est une société qui, moyennant le versement d’une rémunération à un ou plusieurs associés, permet aux investisseurs de se voir attribuer des parts sociales (ou valeurs mobilières) dans la société. Les holdings ont pour objet l’acquisition et la gestion de participations financières directes ou indirectes.

Par définition, une holding a pour mission principale l’exercice d’une activité industrielle, commerciale, artisanale ou libérale par un groupe d’associés. La holding peut également être une société dont l’objet consiste en la prise de participation au capital de filiales et/ou sous-filiales et les financements qu’elle consent à ces filiales et/ou sous-filiales.

Une holding peut être créée par toute personne physique ou morale qui souhaite partager des bénéfices provenant du fonctionnement global du groupe avec sa famille proche. Pour ce faire, elle apporte à la société holding des capitaux propres issus exclusivement de son patrimoine privé. La constitution d’une holding n’est pas obligatoire pour exercer une activité industrielle, commerciale, artisanale ou libérale. Il existe toutefois certaines exceptions (holding animatrice).

En règle générale, les statuts doivent stipuler que :

  • La société doit avoir un objet social purement civil;
  • Le montant des apports en nature ne doit pas excéder la moitié du capital social;
  • Lorsque le montant des apports en nature est supérieur à 50 % du capital social : soit les fonds propres seront affectés par priorité aux titres représentatifs du capital (voir art L228-3 CSC), soit ils seront affectés par priorité au remboursement du passif exigible.

Les avantages de créer une holding

Les avantages de créer une holding sont nombreux. En effet, la création d’une holding permet de simplifier la gestion d’une entreprise et de mieux gérer l’activité économique. Créer une holding est un moyen efficace pour améliorer sa situation financière ou encore pour développer son patrimoine.

Lisez aussi :   Comment réussir à épargner 500 euros par mois ?

Cependant, il faut être vigilant quant à la constitution d’une société holding en tant que telle. Il est important de bien réfléchir afin de savoir si cela correspond vraiment à ses objectifs personnels et professionnels. Dans certains cas, créer une société holding peut être associée à des risques importants (notamment en matière fiscale). Pour cette raison, il convient donc d’être très attentif aux différents aspects du projet afin qu’il soit le plus rentable possible.

De plus, il ne faut pas oublier que les charges sociales des dirigeants peuvent augmenter considérablement lorsque ceux-ci ont recours à une société holding pour exercer leur activité professionnelle.

Les différentes formes de holdings

La holding est une société qui a pour objectif de détenir des participations, soit dans le cadre d’une activité industrielle ou commerciale, soit dans la perspective de les céder ultérieurement. Il existe plusieurs types de holdings :

  • La holding animatrice :
      • Elle a pour but de générer des revenus par le biais d’investissements financiers.

La holding, un outil de gestion patrimoniale

La holding est un outil de gestion patrimoniale qui permet à une entreprise de contrôler une autre entreprise, de gérer des participations dans d’autres sociétés, ou tout simplement de posséder des biens immobiliers. C’est un outil utilisé par les grandes familles françaises durant le XIXème siècle et au début du XXème siècle. Les familles fortunées cherchaient à optimiser l’utilisation de leurs actifs, en créant une structure juridique pour acquérir et gérer leurs possessions immobilières ainsi que leurs participations dans différentes sociétés.

L’objectif était alors principalement fiscal : la holding permettait en effet aux membres de la famille d’optimiser leur situation fiscale grâce à la non-imposition des bénéfices réalisés sur cette structure (holding) mais également grâce aux avantages liés aux revenus du patrimoine immobilier (plus-values).

Aujourd’hui, la holding est très utilisée par les personnes souhaitant se constituer un patrimoine immobilier ou par les personnes ayant besoin d’une structure juridique afin d’acquérir et/ou revendre plusieurs biens immobiliers.

La holding, un moyen de diversifier son activité

La holding est une société mère. C’est-à-dire qu’elle détient le pouvoir de décision sur ses filiales. Elle possède un patrimoine et des actifs qui lui permettent d’investir dans différents domaines comme la finance, les arts, la technologie ou encore l’immobilier. La holding peut être constituée par une seule personne physique ou morale.

Lisez aussi :   Comment économiser avec votre carte American Express ?

Elle a pour but de regrouper plusieurs activités afin de créer un véritable groupe financier dont les différentes filiales sont complémentaires et qui ont toutes en commun des savoir-faire spécifiques. En rassemblant les compétences de différents domaines, on peut ainsi créer un vrai groupe financier.

Il existe plusieurs types de holdings :

  • La holding familiale
  • La holding patrimoniale
  • La holding industrielle

La holding, une solution pour optimiser sa fiscalité

La holding est un outil qui permet de créer des structures juridiques auxquelles sont associées des sociétés commerciales ou civiles. Il peut s’agir d’une structure juridique défensive, par exemple une société à responsabilité limitée (SARL) ou une société anonyme (SA), à laquelle on ajoute une ou plusieurs filiales.

Une holding peut également être utilisée pour organiser le patrimoine d’un particulier. Dans ce cas, l’objectif principal de cette structure est de pouvoir profiter du régime fiscal privilégié des sociétés mères et filiales en matière d’impôts sur les bénéfices et sur les revenus. Lorsque la holding achète des titres pour un montant qui n’excède pas 23 000 euros par personne physique, elle ne paie pas d’impôt sur les bénéfices, ni de taxe sur la valeur ajoutée (TVA).

Une holding est donc avantageuse si elle investit au sein d’une ou plusieurs entreprises non cotées en Bourse et qu’elle souhaite optimiser sa fiscalité. Elle peut notamment faire appel à son réseau familial pour obtenir divers conseils et informations afin de constituer la meilleure solution possible pour son entreprise.

  • Le montage juridique
  • La gestion fiscale

La holding, un instrument de gestion des risques

La holding est un instrument de gestion des risques. En effet, la holding permet de regrouper plusieurs activités et plusieurs sociétés en une seule entité juridique, ce qui permet d’avoir une vision globale de l’entreprise et ainsi de mieux gérer les risques. Elle peut être utilisée par toute entreprise, quelle que soit sa forme juridique, pour faire face à différents types de risques tels que le risque financiers ou encore le risque lié à la concentration des activités sur un seul site.

Il existe différentes manières d’utiliser la holding :

  • La holding pure
  • La holding avec participation au capital
  • La holding animatrice

La holding, un atout pour les groupes de sociétés

L’image de la holding est souvent associée à des sociétés financières, à l’immobilier ou encore aux holdings familiales. En réalité, une holding peut être utilisée pour gérer un portefeuille d’entreprises et de participations au sein d’un groupe de sociétés. Cela permet notamment d’en faciliter la gestion, tout en maîtrisant les risques liés aux différentes activités du groupe.

Lisez aussi :   Combien d'argent pouvez-vous économiser avec un vélo électrique ?

Une holding est donc un outil très utile pour les groupes de sociétés qui souhaitent développer leurs activités commerciales en toute sérénité. La holding peut également être utilisée comme moyen de transmission d’une entreprise familiale par exemple. Dans ce cas, elle permet de préserver le patrimoine privé et familial sans diluer les droits des héritiers en cas de succession future.

Ainsi, une holding peut aussi permettre aux membres d’une famille dont l’activité principale est la gestion immobilière ou financière par exemple, d’optimiser la gestion et la transmission du patrimoine privé et familial sans diluer leurs droits sur celui-ci en cas de succession future.

  • La constitution et la gestion d’un portefeuille
  • La prise en charge des missions comptables
  • La participation active au conseil d’administration

Pour conclure, la holding est une forme juridique qui a pour objectif d’organiser et de structurer l’ensemble des activités d’une entreprise ou d’une société. Elle permet à cette dernière de détenir plusieurs participations ou actions. L’avantage du holding est qu’il permet de faire des bénéfices sur les dividendes tout en ayant une fiscalité allégée.

Pour lire nos autres articles sur les finances :