Comment obtenir une assurance entreprise ?

L’assurance entreprise est une assurance qui couvre les biens de l’entreprise et ses responsabilités. Elle permet d’assurer la continuité de l’activité en cas de sinistre ou d’accident. L’assurance entreprise est obligatoire pour certaines professions, notamment les artisans du bâtiment, les garagistes, les chauffeurs VTC, etc.

L’assurance entreprise et la loi

L’assurance entreprise est obligatoire pour la plupart des entreprises et ce, quelle que soit leur taille. Elle permet de couvrir les risques liés à l’activité de votre société. Pour être valable, une assurance doit répondre à certaines conditions et respecter un certain formalisme.

La loi Spinetta impose notamment aux assureurs d’informer les assurés des garanties offertes par le contrat souscrit. Cette obligation a été prise afin de permettre une meilleure compréhension du contrat par les assurés.

L’assurance entreprise doit couvrir l’ensemble des risques auxquels peut être exposée une entreprise pendant son activité : responsabilité civile professionnelle (RC Pro), responsabilité décennale, responsabilité en cas de sinistres, etc. Ainsi, toute société qui exerce une activité commerciale est tenue d’assurer sa responsabilité civile professionnelle pour couvrir les éventuels dommages qu’il pourrait causer à ses clients ou à son personnel.

  • La garantie décennale
  • Les assurances « dommage ouvrage » et « biens confiés »

Les différents types d’assurance entreprise

Les différents types d’assurance entreprise ? L’assurance entreprise est une assurance qui permet de garantir la responsabilité civile de votre entreprise, mais pas seulement. En effet, il existe plusieurs types d’assurances qui permettent d’apporter des garanties supplémentaires à l’entreprise. Parmi ces assurances, vous pouvez choisir entre :

  • L’assurance pour le matériel et les marchandises
  • L’assurance pour le personnel
  • La responsabilité civile professionnelle

Les avantages de l’assurance entreprise

L’assurance entreprise est un moyen efficace de réduire les risques encourus par l’entreprise et ses dirigeants. Si vous êtes chef d’entreprise, vous avez tout intérêt à prendre une assurance entreprise, car elle peut vous permettre de protéger votre société contre divers risques financiers et juridiques.

L’assurance entreprise permet de couvrir différents types de sinistres :

  • Les accidents du travail ou les maladies professionnelles (AT/MP) qui représentent le principal risque pour la santé des collaborateurs ;
  • Les dommages causés aux tiers via l’activité de l’entreprise ;
  • La responsabilité civile.

Les avantages de l’assurance entreprise ? L’assurance entreprise offre plusieurs avantages, notamment grâce à sa souplesse. Vous pouvez choisir une formule adaptée à votre situation, en fonction des risques que vous souhaitez couvrir et des garanties dont vous avez besoin.

Lisez aussi :   Contrat CDI : les conditions à remplir pour être éligible

La plupart des assureurs proposent ce type d’offres sur-mesure pour répondre aux besoins spécifiques des PME. En cas de sinistres, cette solution permet à la compagnie d’indemniser rapidement son client, sans qu’il soit nécessaire d’attendre quelques mois (voire années) comme cela peut être le cas avec un contrat classique. Pour les dirigeants d’entrerprises, l’assurance entreprise offrira également une protection personnelle au cas où ils seraient victimes d’un accident ou se retrouveraient licenciés suite à un litige social par exemple.

Les inconvénients de l’assurance entreprise

L’assurance entreprise est une solution qui permet de garantir les biens, les activités et la responsabilité d’une entreprise.

Il s’agit d’un contrat qui peut être utilisé à plusieurs fins. En effet, l’assurance entreprise peut constituer un moyen de financement pour une société, mais elle peut également servir à indemniser des tiers en cas de sinistres ou encore souscrire une assurance responsabilité civile.

L’assurance entreprise a pour objectif principal de protéger les biens matériels et immatériels d’une société, et ce quel que soit le type d’activité exercée par cette dernière. Cependant, il faut savoir que l’investissement en assurance entreprise n’est pas toujours recommandable. En effet, certains risques ne peuvent pas être couverts par le biais de cette solution. Par exemple, si vous souhaitez financer votre commerce via l’assurance crédit-bail mobilier (qui est considérée comme un contrat financier), vous devrez absolument souscrire une assurance crédit-bail mobilier spécifique au lieu d’opter pour l’assurance entreprise classique. De plus, si vous souhaitez financer votre nouvelle machine industrielle via l’assurance leasing immobilier (dont le principe repose sur la location financière), vous devrez faire appel à un assureur spécialisé et non à votre compagnie d’assurances habituelle..

Comment choisir l’assurance entreprise adaptée à son entreprise ?

L’assurance entreprise est un élément important pour toute entreprise. Elle permet de couvrir les risques liés à la création ou au développement d’une activité. Pour une assurance entreprise, il faut privilégier la qualité et le rapport qualité/prix. En effet, l’assurance n’est pas obligatoire, mais elle est fortement recommandée compte tenu des risques auxquels sont exposées les entreprises.

Lisez aussi :   Le portage salarial, une alternative intéressante pour les professionnels indépendants

Lorsque vous choisissez votre assurance entreprise, il convient de prendre en compte différents critères :

  • Le type d’activité que vous exercez
  • La taille de votre société
  • Le chiffre d’affaires que vous réalisez

Quelles sont les démarches à effectuer pour souscrire une assurance entreprise ?

Afin de souscrire une assurance entreprise, il est nécessaire de respecter plusieurs obligations. Vous pouvez vous renseigner auprès d’un agent ou d’une compagnie d’assurance. Vous pouvez également effectuer des recherches sur Internet afin de trouver des informations utiles à votre projet.

Le choix de l’assureur et du type d’assurance dépend en grande partie du type de risques que vous souhaitez couvrir. Pour cela, il faut prendre en compte la taille et le type d’activité que vous exercez, les risques encourus par votre entreprise et les personnes qui y travaillent. Il est important de bien choisir son assureur pour s’assurer un service efficace et professionnel.

La garantie responsabilité civile doit être comprise par toute entreprise artisanale ou commerciale, car elle protège le propriétaire contre tout préjudice causé à un tiers par le biais du matériel utilisé pour son activité (vêtements professionnels…). Elle ne doit pas être incluse au sein des assurances multirisques habitation ou automobile car elle n’est pas obligatoire.

Les conditions générales peuvent varier selon le secteur d’activité concerné et la nature des produits proposés par l’entrepreneur (bijoux, menuiseries…). Cette garantie est indispensable pour les artisans qui utilisent des machines à moteur ou encore ceux qui travaillent avec des outils tranchants comme une scie circulaire. Afin de connaître les différents types d’assurances existantes adaptés à votre activité, vous pouvez contacter un courtier spécialiste qui saura vous orienter vers l’offre la plus appropriée à votre situation personnelle et professionnelle.

Que faire en cas de sinistre avec son assurance entreprise ?

Votre entreprise est assurée, mais pour quel type de sinistre ? Si vous possédez un bâtiment professionnel, il serait bon de vérifier les différents types d’assurance professionnelle afin de connaître précisément à quoi sert chaque assurance.

La responsabilité civile professionnelle permet une indemnisation en cas de dommages corporels ou matériels causés à des tiers. Il est important de savoir que les accidents du travail et les maladies professionnelles ne rentrent pas dans le cadre de cette assurance.

Lisez aussi :   Pourquoi obtenir une attestation d'assurance auto est important ?

L’assurance perte d’exploitation a pour but la compensation financière des conséquences liées à la fermeture temporaire suite au sinistre. Elle permet également l’indemnisation des frais supplémentaires engagés pour maintenir l’activité pendant le temps nécessaire à sa réouverture. Enfin, la garantie décennale couvre pendant 10 ans tout problème relatif aux malfaçons qui compromettent la solidité du bien et rendent l’ouvrage impropres à sa destination initiale (exemple : fissuration grave sur une charpente).

Comment résilier son assurance entreprise ?

La résiliation de son contrat d’assurance entreprise peut être envisagée lorsque l’on souhaite changer de compagnie d’assurance ou que les termes du contrat ne nous conviennent plus. Pour cela, il suffit de procéder à la résiliation en respectant un délai prédéfini.

Le contrat d’assurance entreprise peut être résilié par le client à chaque échéance annuelle. Cette possibilité est valable durant une année entière, mais une fois passée, vous devrez attendre la prochaine date anniversaire pour pouvoir résilier votre assurance. Dans le cas où vous n’avez pas souscrit chez la même compagnie d’assurance quand vous avez crée votre société, il est recommandé de résilier votre ancien contrat avant de contracter un nouveau afin qu’il soit bien adapté aux besoins spécifiques de votre entreprise.

Votre assureur doit être informé au moins 3 mois à l’avance et vous aurez donc 2 mois pour transmettre votre courrier recommandée AR à votre ancienne compagnie d’assurance.

Les assurances sont obligatoires pour les entreprises, mais elles ne sont pas obligatoire pour tout le monde. Certaines entreprises choisissent de ne pas s’assurer, et donc de prendre le risque de ne pas être couvert en cas d’accident.

Pour lire nos autres articles sur l'entreprise :