Comment s’habiller pour l’alpinisme en automne ?

alpinisme de montagne

Les vêtements jouent un rôle important dans l’alpinisme, car ils peuvent déterminer si vous atteignez le sommet ou non. Avant de partir sur le sentier, il est important de vous préparer avec des vêtements de montagne appropriés qui vous garderont à l’aise pendant la montée et suffisamment chauds au cas où les conditions météorologiques se détérioreraient. Voici quelques conseils sur la façon de s’habiller pour l’alpinisme en automne et sur le type de vêtements que vous devriez apporter avec vous.

Sous-vêtements longs (nylon, polyester ou laine)

Il est conseillé d’avoir des sous-vêtements longs fabriqués à partir d’un matériau synthétique comme le nylon, le polyester ou la laine. Ces matériaux évacuent la transpiration de votre corps et vous gardent ainsi au chaud. Même si vous avez peut-être trop chaud au début, la température de votre corps s’ajustera rapidement et vous serez ravie d’avoir porté des sous-vêtements longs. Lors de la sélection des sous-vêtements, assurez-vous qu’ils sont ajustés de manière à ne pas gêner les mouvements ou causer de l’inconfort. Il est toujours préférable de porter plus de couches que moins de couches ; il n’y a pas trop de couches dans l’escalade et l’alpinisme en automne ou par temps froid.

Pantalon de randonnée (fibres synthétiques)

Ce sont des incontournables de la randonnée car ils sont extensibles, sèchent rapidement et permettent à votre peau de respirer. Ils sont également livrés avec un rembourrage supplémentaire sur des zones clés comme les genoux, ce qui peut être particulièrement important si vous prévoyez de faire de la randonnée sur des terrains difficiles. Les pantalons de randonnée sont généralement dotés de poches zippées et d’aérations pour que vous puissiez marcher confortablement même pendant les périodes d’activité intense. Vous pourriez vous retrouver à utiliser vos poches plus que vous ne le feriez normalement, c’est donc une bonne idée de les avoir à portée de main ou d’avoir une bouteille d’eau supplémentaire – de cette façon, il est facile de rester hydraté pendant les randonnées ardues. En particulier, recherchez des couleurs qui se fondent dans la nature pour ne pas vous démarquer ; les imprimés camouflage sont parfaits pour se fondre dans les environnements boisés. S’il fait vraiment froid dehors, il y a un avantage supplémentaire à porter des couches supplémentaires sous votre pantalon de randonnée : l’humidité de la transpiration se condensera sur un tissu plus froid avant de s’égoutter sur vos jambes en dessous. Comme les bâtons de marche ne sont pas autorisés (du moins pas là où je marche), j’utilise mes bâtons pour me pousser sur les collines.

Lisez aussi :   8 exercices pour travailler les muscles de vos bras

Chaussures de randonnée (semelles Vibram)

Contrairement à leurs homologues spécifiques à l’hiver, ces bottes ne seront pas aussi compactes, ce qui signifie qu’elles conserveront leur forme plus longtemps. Ils sont également plus légers que la moyenne, car ils n’ont pas de semelle crantée. Le mauvais côté? Les bottes de randonnée sont plus imperméables que les bottes d’hiver. Et sur un terrain accidenté où vous pourriez faire rouler une cheville, comme lorsque vous escaladez des rochers ou traversez un ruisseau, vous voulez un peu plus d’adhérence. Les bottes d’hiver auront beaucoup de bande de roulement même après les avoir portées pendant une saison. De plus, des semelles plus épaisses signifient une meilleure isolation, et l’isolation est essentielle par temps froid. Vous l’apprécierez certainement une fois que vous vous lèverez et que vous commencerez à faire de la randonnée la nuit; il fait assez froid une fois que vous arrêtez de vous déplacer sous la lumière du soleil. Côté pointure : Vos pieds gonflent énormément lors d’une randonnée (c’est pourquoi nous vous conseillons d’emporter deux paires de chaussettes), donc s’il reste de la place dans vos bottes après les avoir garnies d’une deuxième paire de chaussettes en fin de journée, prenez plus grand. Cela donnera à vos pieds de l’espace pour gonfler pendant la nuit sans couper la circulation à l’intérieur de vos chaussures.

Veste imperméable (Gore-Tex)

Gore-Tex est une marque de tissu imperméable et respirant fabriqué par W. L. Gore & Associates qui laisse passer la vapeur d’eau produite par votre corps, mais empêche les gouttes de pluie de pénétrer. La seule façon dont la pluie peut passer à travers le Gore-Tex est si votre veste a un trou, alors n’oubliez pas : cousez ces trous ! Il est également important que vous achetiez une veste avec des fermetures à glissière pleine longueur aux deux extrémités de son rabat avant (communément appelées fermetures à glissière sous les fosses). Pourquoi? Vous aurez besoin d’aération lorsque vous travaillerez dur en montée et la sueur s’accumulera sous votre coque. Alors fermez-le autant que vous voulez, assurez-vous simplement que vous pouvez également décompresser une extrémité !

Lisez aussi :   Les 5 principales raisons d'intégrer des barres de traction murales dans votre routine de fitness habituelle

Gants et écharpe (les tissus synthétiques sont les meilleurs)

Les gants et les écharpes ne sont pas seulement des accessoires à la mode, mais des vêtements indispensables. Le froid peut atteindre vos doigts, vos orteils, votre nez et vos oreilles assez rapidement, même s’il peut être doux au début. Il est conseillé d’emporter à la fois une écharpe et une paire de gants en laine ou polaire car ces tissus vous garderont au chaud même mouillés. Choisissez des couleurs foncées car elles absorbent plus de chaleur que les couleurs claires. Si vous prévoyez de faire de l’alpinisme par temps froid, des mitaines épaisses sont de bons substituts aux gants. Vous pouvez également choisir entre des gants en cuir qui offrent une meilleure adhérence mais moins isolants que ceux en polaire ou en tissu de laine. Cependant, si les gants en cuir ont tendance à rendre vos mains trop chaudes, les coquilles imperméables et respirantes pourraient être un meilleur choix.

Crème solaire (SPF 30+)

La crème solaire est un must absolu lorsque vous faites de la randonnée en montagne, même par temps frais. Les rayons UV peuvent vraiment faire un certain nombre sur votre peau. De plus, la plupart d’entre nous portent une sorte de peau exposée pendant l’alpinisme – visage, cou, bras et mains (les gants et les mitaines ne protègent qu’une partie de votre corps) – ce qui rend encore plus important l’utilisation d’un écran solaire. Appliquer un écran solaire 30 minutes avant de sortir aidera à assurer une efficacité maximale. Lorsque vous appliquez un écran solaire, assurez-vous de ne pas manquer de points ou de ne pas doubler là où la couverture est déjà adéquate ; ne mettez pas plus d’une once par application; frottez-le bien dans votre peau (utilisez des mouvements circulaires); et appliquer 20 minutes avant de sortir si possible. La crème solaire devrait durer au moins deux heures une fois appliquée.

Lisez aussi :   Comment choisir le meilleur ballon de football ?

Pour lire nos autres articles sur les sports :

Laisser un commentaire