Financement CPF pour obtenir un permis de conduire : les étapes à suivre

permis de conduire cpf

Avec le Compte Personnel de Formation (CPF), obtenir un permis de conduire n’est plus un rêve inaccessible. Quelles sont les étapes à suivre pour bénéficier du financement du CPF ? Comment se préparer à l’examen ? Nous allons ici vous éclairer sur les conditions et le déroulement de la procédure permettant de passer son permis avec le CPF.

Qu’est-ce que le CPF et comment peut-on l’utiliser pour financer un permis de conduire ?

Définition du Compte Personnel de Formation (CPF)

Le Compte Personnel de Formation (CPF) est un droit ouvert à tous les citoyens français majeurs. Il permet de stocker, en une seule ligne de crédit, l’ensemble des formations professionnelles suivies tout au long de sa carrière et d’en bénéficier financièrement. Ainsi, il donne la possibilité aux salariés, demandeurs d’emploi, étudiants ou actifs ayant des obligations professionnelles mais souhaitant effectuer une formation, d’accéder à ces dernières.

Lisez aussi :   L'assurance auto pour jeunes conducteurs : comment choisir la bonne formule ?

Comment fonctionne le financement par le CPF ?

Le CPF permet une prise en charge pouvant aller jusqu’à 100% des frais de formation, en fonction du montant crédité sur le compte personnel et de la nature du stage. Les dépenses liées à l’inscription à une auto-école sont ainsi prises en charge grâce à un montant crédité sur le compte. Cela comprend l’achat du manuel de code de la route, du dossier d’examen pratique avec son exemplaire, du certificat médical et des photographies, ainsi que les droits d’inscription aux examens théoriques et pratiques.

Le financement par le CPF permet également de couvrir les frais de cours d’une autoécole (en cas d’obtention d’un passeport formation). Il est possible de bénéficier jusqu’à 20 heures supplémentaires étalées sur 2 ans pour accompagner le jeune conducteur durant sa formation à la conduite automobile. À noter que ce dispositif concerne uniquement ceux qui n’ont pas encore passé leur permis de conduire.

Quels sont les critères à remplir pour pouvoir utiliser son CPF ?

Pour faire valoir son droit à un financement pour une formation via le CPF, il est indispensable que l’individu concerné réponde aux critères suivants : être majeur, salarié ou demandeur d’emploi, être inscrit sur un dispositif financé par l’État (emploi et insertion ; contrat aidé ; pôle emploi…), être en mission de service civique ou en apprentissage.

Quelles démarches doit-on effectuer pour obtenir un permis de conduire via le CPF ?

Inscription dans une auto école agréée par la préfecture ou reconnue par l’État

Le premier pas consiste à trouver une auto-école agréée par la préfecture ou reconnue par l’État et habilitée au financement des formations professionnelles continue (FPPC). La prise en charge du montant des cours ne peut se faire que dans le cadre d’une formation continue, et non pas une initiation. Par ailleurs, il faut bien veiller à choisir sa formation avec précaution, à la recherche de la formation qui conviendra le mieux aux besoins et objectifs personnels.

Lisez aussi :   Déclaration de perte de permis de conduire : démarches et justificatifs à fournir

Présentation des documents nécessaires à l’inscription

Une fois l’autoécole trouvée, il faudra se rendre sur place pour y déposer les documents nécessaires à son inscription : pièces d’identité, justificatifs de domicile et relevés bancaire/attestation CAF si demandés.

Signature du contrat entre la personne concernée et l’autoécole

Après la présentation des documents, une signature devra être apposée sur le contrat entre la personne concernée et l’autoécole. Ce document permettra de connaître avec précision les modalités des examens théoriques et pratiques du stage et la durée du stage.

Dépôt du dossier de demande de financement auprès du CPF et obtention des fonds nécessaires à la formation au permis de conduire

Pour que le financement par le CPF soit effectif, il faut ensuite déposer un dossier de demande de financement auprès du CPF. Les montants correspondant aux frais liés à l’obtention et au passage du permis pourront alors être débloqués sur le compte personnel ; ce qui devrait prendre environ 24h.

Quels sont les avantages liés à l’utilisation du CPF pour financer un permis ?

L’utilisation du CPF permet à l’individu d’accéder facilement et rapidement aux formations professionnelles dont il a besoin ; le financement des formations étant alors assuré par le CPF. De plus, en cas de mise en situation réelle avec une auto-école (pour la pratique de la conduite automobile par exemple), il est possible de bénéficier jusqu’à 20 heures supplémentaires prises en charge par le CPF étalées sur 2 ans. Ainsi, le CPF est un vrai atout qui permet à chacun de se former aux compétences et connaissances nécessaires à son évolution professionnelle.

Lisez aussi :   Comment obtenir un permis de conduire avec une boîte automatique : formation et examen

Comment bénéficier facilement d’un financement par le CPF pour passer son permis ?

Le Compte Personnel de Formation (CPF) est une solution qui permet aux citoyens français majeurs de financer leur permis de conduire. Pour bénéficier d’un financement par le CPF, il faut répondre aux conditions préalables (être majeur, salarié ou demandeur d’emploi…).

Ensuite, il suffit de trouver une autoécole habilitée au financement des formations professionnelles continue et de déposer un dossier de demande de financement afin d’obtenir les fonds nécessaires à la formation. Ainsi, le CPF permet de lutter contre l’exclusion sociale et constitue un atout indéniable pour financer ses formations et obtenir des qualifications reconnues sur le marché du travail.