Comment estimer le budget de création d’une SCI en 2023 ?

achat immobilier 5

Face à la variété des frais et des démarches à réaliser quand on veut créer une Société Civile Immobilière (SCI) en 2023, il est important de savoir estimer le budget qui comprend tous les frais engendrés par la création de cette structure. Est-il plus avantageux d’utiliser un professionnel pour vous accompagner ou s’en passer ? Quels sont les documents administratifs à fournir et comment calculer le montant total du coût initial pour la création d’une SCI ? Pour obtenir les réponses et être sûr de ne pas payer plus que ce qu’il faut, avec un minimum d’efforts, il faut lire cet article.

Découvrons ensemble comment estimer son budget de création d’une SCI en 2023.

Coût de la création d’une SCI en 2023

Lorsque vous souhaitez créer une Société Civile Immobilière (SCI) en 2023, vous devez prendre en compte certains frais et dépenses liés à cette démarche. Cela comprend le montant des apports au capital social par les associés, ainsi que les différentes formalités administratives et juridiques à réaliser.

Frais et dépenses à prévoir

Le prix total pour la création d’une SCI va donc varier selon plusieurs éléments :

  • Si vous faites tout vous-même ou si vous faites appel à un professionnel tel qu’un notaire ou un avocat spécialisé en droit des sociétés pour la rédaction des statuts ;
  • Les frais supplémentaires engendrés par le dépôt du dossier auprès du greffe, comprenant notamment les frais d’enregistrement et de publicité lorsque cela est requis ;
  • Les cotisations sociales qui sont dues chaque année aux organismes sociaux (URSSAF).
Lisez aussi :   Comment dissoudre une SCI : explications et conséquences fiscales

Estimation du montant total des coûts

Pour connaître le montant approximatif des coûts totaux associés à la création d’une SCI, il est important de faire une estimation minutieuse de tous les postes financiers impliqués. Une fois que vous avez choisi votre statut juridique, estimé le capital social initial à verser et calculé les frais afférents à chaque étape, vous pouvez alors procéder à l’estimation finale.

En effet, le prix final sera variable selon que vous choisissez ou non un professionnel pour accompagner votre projet

Formalités à réaliser

Il y a certaines formalités que vos associés devront remplir afin de valider la création de votre société civile immobilière (SCI). Ces formalités comprennent :

  • La signature des statuts de l’association ;
  • La publication dans un journal d’annonces légales ;
  • Le dépôt du capital social;
  • La constitution du patrimoine immobilier;

De plus, certains documents doivent être fournis à l’administration fiscale et aux autres associés avant la mise en place effective de votre SCI. Vous pouvez trouver plus d’informations à ce sujet ci-dessous :

  • Les documents administratifs (statuts, actes et déclarations) ;
  • Les documents fiscaux (déclaration de revenus, déclaration de TVA, etc.) ;

Dès que vous avez rempli toutes les formalités nécessaires, la création est alors effective et votre société civile immobilière peut commencer à gagner des revenus.

Quels sont les avantages et les inconvénients de la création d’une SCI ?

Avantages

La mise en place d’une SCI présente plusieurs avantages que nous allons voir dans la suite :

  • Une fiscalité attractive pour gérer et transmettre le patrimoine familial ;
  • La possibilité de répartir les bénéfices entre les associés ;
  • Une gestion simplifiée grâce à un seul responsable légalement chargé par l’ensemble des associés ;
  • L’optimisation du coût des impôts sur le commerce et le patrimoine ;
  • Des charges sociales moins élevées pour petits effectifs.
Lisez aussi :   Amortissement en SCI : avantages, fonctionnement et comment le calculer ?

Chaque statut offre des opportunités spécifiques qui pourraient s’avérer très intéressantes lorsque vous choisissez celui qui convient le mieux à votre projet !

Inconvénients

Bien qu’elle comporte beaucoup d’avantages, le processus complexe de mise en place d’une SCI peut être source de certaines contraintes :

  • Un investissement financier initial assez important ;
  • Un temps considérable entre le début et la fin du projet ;
  • Une obligation de produire chaque année une comptabilité complète ;

Ces inconvénients doivent toutefois être mis en balance avec les différents avantages offerts par la création d’une SCI. Il est donc important de faire attention aux besoins particuliers de votre projet afin de choisir le statut juridique qui vous convient le mieux.

Comment choisir le bon statut pour sa SCI ?

Choix du statut juridique

Avant de créer votre SCI, vous avez besoin de déterminer quel type de statut juridique, elle aura : société immobilière classique (SARL) ou société civile immobilière (SCI). Chacun d’eux offre des avantages particuliers qui doivent être pris en compte avant de choisir le bon.

Choix des associés

Une fois que vous avez choisi le type de statut juridique le plus approprié à vos besoins, vous devez ensuite définir les personnes qui seront responsables légalement et financièrement pour gérer cette nouvelle entité. Ces associés peuvent être des membres de la famille mais il est souvent conseillé d’intégrer également des professionnels spécialisés dans le domaine pour apporter une plus grande expertise à votre projet.

Quels sont les documents nécessaires à la création d’une SCI ?

Documents à fournir à l’administration fiscale

Pour constituer une SCI, vous aurez besoin de différents documents administratifs et fiscaux que vous devrez fournir à l’administration fiscale. Cela comprend par exemple :

  • La déclaration initiale ;
  • Les procurations ;
  • Les actes modificatifs grâce auxquels vous pouvez modifier votre capital social, le nom de votre société et/ou le nom des associés ;
Lisez aussi :   Combien peut emprunter une SCI pour acquérir un patrimoine immobilier ?

Une fois ces documents finalisés, la SCI peut alors être mise en place via un notaire ou un avocat spécialisés en droit des sociétés.

Documents à fournir aux associés

Vos futurs associés auront besoin de toutes les informations sur la société avant de prendre leur décision quant à la constitution d’une SCI.

Avec le présent article, nous espérons avoir pu vous sensibiliser à l’importance de la prise en compte des différents coûts et dépenses liés à la création d’une Société Civile Immobilière (SCI) en 2023. Nous avons ainsi pu appréhender les étapes administratives à suivre pour mettre en place une SCI, mais également estimer le montant total du budget à prévoir. En prenant connaissance des différentes informations contenues dans cet article, vous êtes maintenant parfaitement outillés pour entamer votre projet de création de SCI !

Tous nos articles sur la SCI :

  • Comment modifier facilement l’adresse du siège social d’une SCI : étapes simples
  • Qui hérite des parts d’une SCI : processus de succession en cas de décès d’un associé
  • Investir en SCI ou en nom propre : 10 ans d’expérience pour vous guider
  • Amortissement en SCI : avantages, fonctionnement et comment le calculer ?
  • Comment la SCI doit-elle déclarer ses revenus à l’administration fiscale ?
  • Comment estimer le budget de création d’une SCI en 2023 ?
  • Comment réduire la plus-value immobilière d’une SCI ?
  • Combien peut emprunter une SCI pour acquérir un patrimoine immobilier ?
  • Comment dissoudre une SCI : explications et conséquences fiscales
  • Comment et pourquoi créer une SCI ?