Comment pêcher la truite ?

La pêche à la truite n’est pas seulement quelque chose que les vieillards font pendant leurs jours de congé. En fait, nombreux sont ceux qui aiment ce sport, petits et grands. L’une des choses qui rend la pêche à la truite si populaire est le fait que vous pouvez faire un excellent entraînement tout en le faisant ! Cela, combiné à la possibilité de passer du temps dans la nature et de s’amuser, en fait l’un des sports les plus recherchés au monde. Cependant, si vous débutez dans la pêche à la truite, vous devez d’abord connaître quelques conseils. En voici quelques uns

Types de truite

Oncorhynchus mykiss (truite arc-en-ciel), Salmo trutta (truite brune), Salvelinus fontinalis (truite mouchetée), Oncorhynchus clarki (truite fardée), Oncorhynchus aguabonita (truite gila) et Oncorhynchus gilae, introduits au Nouveau-Mexique en 1956. originaire du Colorado. En Amérique du Nord, il existe neuf espèces de saumon du Pacifique et sept types anadromes de saumon de l’Atlantique. Les espèces anadromes vivent la majeure partie de leur vie en mer mais reviennent de grandes distances en amont pour frayer, revenant généralement lorsqu’elles sont matures ou presque matures.

Meilleurs moments pour pêcher la truite

Il y a cinq heures de grande écoute où vous pouvez aller pêcher. Au printemps, quand ils pondent ; L’été, quand ils muent et sont très actifs ; Automne, lorsque leur approvisionnement alimentaire commence à diminuer en vue de l’hibernation ; L’hiver, quand ils commencent leur ponte ; et si vous vous sentez chanceux, essayez de pêcher pendant une éclipse de soleil. C’est ce qu’on appelle la pêche en mer. Le ruissellement causé par un récent front de tempête a poussé tous ces poissons-appâts en amont dans les rivières et les ruisseaux où ils attendent un grand prédateur (la truite) qui se nourrira d’eux au passage.

Types d’appâts

La truite n’est généralement pas difficile en matière de nourriture. Cela peut les rendre un peu plus difficiles à attraper que d’autres types de poissons comme le saumon et le bar, mais cela signifie également que vous pouvez utiliser une grande variété d’appâts différents. L’une de mes façons préférées de pêcher la truite est d’utiliser des chenilles nocturnes ou des vers sanguins. Ils sont relativement bon marché et vous n’avez pas à vous soucier de leur détérioration en rentrant du magasin. Si vous n’avez pas facilement accès aux vers, les vairons fonctionnent tout aussi bien. Assurez-vous simplement que l’appât que vous choisissez est suffisamment petit pour pouvoir tenir à l’intérieur de votre hameçon, mais pas si petit qu’il tombe en enroulant un gros !

Lisez aussi :   La façon la plus facile de pêcher un poulpe

Quel est le meilleur appât pour la truite ?

La truite aime des choses différentes ! Certaines aiment les vers, d’autres préfèrent les petites mouches ou même les leurres. Certaines personnes choisissent d’utiliser à la fois un leurre et un appât – c’est ce qu’on appelle la pêche à la traîne.

Les appâts naturels sont de tout de même les plus courants comme les teignes, les vers de terre, les vers de bois, les vers de farine ou encore les vers canadiens.

Pourquoi n’essayez pas d’attirer une truite avec de la pâte à truite ? Pour cela, vous avez le choix entre la fabriquer vous même ou l’acheter en magasin. Le choix peut parfois être difficile alors n’hésitez pas à consulter nos conseils pour bien choisir la pâte à truite.

Équipement recommandé

L’équipement dont vous aurez besoin dépend de l’endroit où vous prévoyez de pêcher et si vous préférez patauger ou utiliser un bateau. Si vous pêchez près du rivage, n’importe quelle canne fera l’affaire ; sinon, restez avec un 7 pieds avec une action moyenne. De nombreux pêcheurs préfèrent les engins de spinning ou de baitcasting, qui sont légers et faciles à manœuvrer dans des espaces restreints. Les moulinets rotatifs sont de bonnes options car ils offrent une récupération plus fluide que les baitcasters conventionnels (qui donnent généralement l’impression que quelqu’un arrache des touffes de cheveux).

Les meilleurs endroits pour pêcher la truite

La pêche à la truite est un passe-temps très populaire. La truite peut être trouvée dans les lacs, les rivières et les ruisseaux. Cependant, tous ces milieux ne sont pas également propices à la pêche à la truite. Selon l’endroit où vous vivez, vous pouvez avoir accès à plus d’un type d’eau qui soutient la truite. Voici quelques conseils sur les endroits qui pourraient offrir des lieux de pêche de choix

Lisez aussi :   Comment utiliser des moules en appât ?

Quelle odeur attire les truites ?

Il ne faut pas sous estimer les sens d’une truite. En effet, elle sent bel et bien les odeurs et pourrait s’éloigner de votre appât si elle sent une odeur dû à l’activité humaine (sueur, crème en tout genre, tabac…).

Les appâts vivants et la pâte à truite sont donc excellents pour l’attirer. Mais vous pouvez également tester l’alimentation humaine. Un bon goût de nourriture qui se répandra au fond de l’eau…

Quel hameçon pour la pêcher à la truite ?

Le choix de l’hameçon se fera en fonction du type d’appât utilisée, de la technique choisie et enfin de l’environnement où vous pêchez.

Si vous choisissez de pêcher la truite au toc, il existe des hameçons spécial vers ou teigne, ainsi que des hameçons multi esches. Les hameçons spécial vers sont généralement de couleur noire afin d’être discret lorsque vous y accrocherez le vers de terre. Les hameçons spécial teigne sont quant à eux de couleur claire, presque argenté, dans un objectif de discrétion.

La différence principale entre ces deux types d’hameçons non montés réside dans la longueur de leur hampe. Celle du hameçon spécial vers est longue tandis que celle du spécial teigne est légièrement plus courte.

La question se pose aussi de l’utilisation du fluorocarbone ou non dans vos hameçons.

Attention à la taille de votre hameçon ! Cela a son importance. Dans la majorité des cas, nous vous conseillons du 10 ou 12.

Quand ferme la pêche à la truite ?

Pour cette année 2022, la pêche à la truite sera réouverte le 12 mars 2022, c’est à dire le deuxième samedi du mois.

Conseils pour attraper une truite

Choisissez un endroit et marchez directement vers lui. Ne déviez pas de votre chemin, ou vous pourriez manquer complètement votre cible. Les truites sont inconstantes, donc si vous voulez en attraper une, n’essayez pas d’utiliser une mouche que n’importe quel pêcheur utiliserait sur une autre espèce de poisson – cela ne fonctionnera pas avec la truite. Utilisez plutôt des mouches spécifiques à la truite : elles aiment les mouches à motifs jaunâtres-brunâtres, appelées phryganes.

Lisez aussi :   Comment attraper la dorade de la manière la plus simple possible ?

Les avantages pour la santé de manger de la truite

La truite est une excellente source de vitamine B12, de protéines, de vitamine A et de zinc. Surtout, vous obtiendrez des oméga-3 dans la truite, dont votre corps a besoin mais qu’il ne peut pas produire par lui-même. Les acides gras oméga-3 peuvent abaisser votre tension artérielle et votre taux de triglycérides, réduire votre risque de maladie cardiaque et peut-être même éviter la dépression. La truite est également une riche source de niacine (vitamine B3), de riboflavine (vitamine B2) et de sélénium ; une excellente source de protéines; une bonne source de vitamines D et E; et une très bonne source de potassium et de phosphore. Une portion de 3 onces contient environ 29 grammes – soit plus de 2 portions – de protéines maigres.

Pour lire nos autres articles sur la pêche :

Laisser un commentaire