Comment peindre sans laisser de traces ?

Vous avez décidé de repeindre un mur ou une pièce, mais vous ne voulez pas faire de traces au moment de peindre ? Vous n’avez pas envie d’avoir des traces de rouleau sur le mur ? Pas de panique, il existe des astuces pour peindre un mur sans laisser de traces.

Préparation du mur : ponçage, dépoussiérage, application d’une sous-couche

Le mur doit être poncé, dépoussiéré et prêt à recevoir une sous-couche. Celle-ci servira de barrière entre le support et la peinture. Elle sera ensuite recouverte par cette dernière.

La sous-couche est un produit qui permet aux peintures de ne pas s’écailler en surface, tout en étant très absorbante. Pour obtenir des résultats optimaux, il est nécessaire de poser sur le mur une couche suffisamment épaisse pour que la peinture puisse bien adhérer au support.

Il faut attendre au moins 24 heures avant d’appliquer la première couche de peinture proprement dite. Commencez toujours par appliquer la première couche sur le haut du mur et remontez progressivement vers le bas jusqu’à ce que vous ayez terminé toute la surface à repeindre.

  • La première couche doit être appliquée assez épaisse pour permettre l’adhérence de la seconde.
  • Une fois les murs repeints, il est conseillé d’ajouter un enduit ou une toile de verre pour les rendre plus étanches.

Choix du type de peinture : acrylique, glycérophtalique, alkyde, etc

Peindre un mur sans traces est le rêve de tout peintre débutant.

La plupart du temps, les peintres utilisent un rouleau pour appliquer la peinture. Mais cette technique est loin d’être idéale. En effet, plusieurs problèmes risquent de survenir lorsque vous utilisez cette méthode :

  • La trace de rouleau
  • Les éclaboussures
  • L’effet collant

Choix du coloris

Avant de choisir le coloris qui conviendra à votre pièce, vous devez prendre en compte plusieurs facteurs.

Vous devez tout d’abord vous assurer que la peinture que vous allez appliquer sur les murs est adaptée à l’usage que vous souhaitez en faire. Dans un premier temps, si vous avez décidé de repeindre une pièce sans être sûr du résultat final, il faut savoir qu’il existe des peintures spécialement conçues pour ce type d’utilisation.

Lisez aussi :   Scie circulaire plongeante : un outil réellement polyvalent

Il s’agit notamment des peintures pour plafonds et murs qui permettent d’obtenir une finition parfaite sans traces. Si votre pièce nécessite une finition impeccable, optez pour ces types de produits. Par ailleurs, il est important de considérer la couleur des murs avant l’achat du pot de peinture ou durant la réalisation du travail. Cela permet d’avoir une idée plus précise sur le rendu final et éviter les mauvaises surprises. En outre, si vous habitez dans un quartier très fréquenté où les voitures passent fréquemment devant chez vous, il est recommandé d’appliquer au préalable un enduit hydrofuge sur les murs afin que ceux-ci soient protégés contres les intempéries et les agressions extérieures (papier gras, éclaboussements…).

Le choix du coloris doit être effectuée selon différents critères :

  • Les goûts personnels
  • La couleur dominante
  • L’habitation

Application de la peinture : au rouleau ou au pinceau ?

Le choix d’un type de peinture dépendra du support. Si vous souhaitez peindre un mur neuf, il faudra utiliser une peinture monocouche et, si le support est ancien, une peinture bicouche sera nécessaire. Une peinture monocouche offrira à votre mur des finitions plus lisses et uniformes. Cependant, elle demandera plus de travail pour être appliquée.

Les supports anciens ont en effet besoin d’une préparation spécifique avant d’être recouverts par la nouvelle couche de peinture. Il est nécessaire de nettoyer les murs avec un produit anti-moisissures ou avec un lessivage à base de chaux (les murs doivent être parfaitement sains).

Vous pouvez également utiliser des enduits naturels à base de chaux et/ou d’argile ou encore du plâtre ciré (murs en plâtre) afin d’obtenir des murs propres et lisses qui permettront une meilleure adhésion à la nouvelle couche de peinture.

Lisez aussi :   Comment déboucher des toilettes facilement ?

Le pinceau se révèlera être le meilleur outil pour réaliser les petits travaux sur les murs intérieurs :

  • Pour les petites surfaces : façades, portes…
  • Pour les surfaces irrégulières : coins, bords…

Nettoyage des outils

Le nettoyage des outils de peinture est souvent négligé. Il est important d’en prendre soin afin d’éviter que la peinture ne sèche et ne se décolle. Vous risquez alors de devoir tout recommencer. Dans certains cas, il est également essentiel de nettoyer les outils pour permettre à l’adhésif de bien adhérer au mur.

Voici quelques astuces qui vous aideront à maintenir votre matériel en parfait état :

  • Nettoyez vos pinceaux régulièrement.
  • Nettoyez vos rouleaux après utilisation.
  • Lavez-vous les mains avant chaque application.
  • Lavez les outils à l’eau tiède savonneuse, puis rincez-les et laissez-les sécher complètement.

Séchage de la peinture

Avec un pistolet à peindre par pulvérisation, il est possible de peindre toutes les surfaces sans laisser de traces. Cependant, pour certains types de travaux comme le plafond ou les murs en relief par exemple, il faut prendre quelques précautions pour obtenir un résultat optimal.

Le séchage de la peinture dépend du type d’appareil que vous utilisez et des conditions dans lesquelles vous travaillez. Si vous travaillez sur des murs lisses et avec une température ambiante optimale, le temps de séchage n’est pas très long. Par contre, si votre support est rugueux ou que vous avez recours à un apprêt ou une couche intermédiaire, il sera nécessaire d’attendre plusieurs heures avant d’appliquer la peinture suivante afin que celle-ci adhère correctement au support.

Les supports qui se rapprochent le plus du mur brut ne mettront pas longtemps à être secs. Pour réussir son projet de peinture, il faut également respecter certaines consignes :

  • Évaluer la surface à couvrir en tenant compte des dimensions du support
  • Préparer soigneusement son chantier
  • Poser des gants et un masque anti-poussière
  • Dessiner au crayon la zone à repeindre et appliquer une première couche
  • Appliquer l’apprêt ou la première couche
Lisez aussi :   Comment réparer un robinet de baignoire qui fuit ?

Finition : appliquer une seconde couche ou non ?

Vous avez peint votre mur, et vous souhaitez savoir s’il est nécessaire de l’appliquer une seconde couche. Si vous avez choisi des produits d’une marque connue, il est possible qu’ils soient faciles à appliquer. Dans le cas contraire, il peut être important d’appliquer une seconde couche pour avoir un résultat satisfaisant.

Il faut savoir que les travaux de peinture réalisés au pistolet ont tendance à laisser des traces sur le mur.

Lorsqu’on utilise un rouleau, l’application du revêtement sera uniforme mais la surface ne sera pas plane. Certains revêtements nécessitent même plusieurs couches pour obtenir un résultat homogène. Avantages et inconvénients d’un mur deux en un

Entretien de la peinture

Vous êtes à la recherche d’un produit pour entretenir votre peinture ? Ce guide vous donne toutes les informations nécessaires pour bien choisir le produit adapté.

Pour conclure, il est difficile de ne pas laisser de traces quand on peint. Il est possible de les cacher en faisant des dégradés, mais le résultat n’est pas toujours très satisfaisant. La meilleure solution est d’appliquer une sous-couche qui absorbera la peinture et donnera un aspect lisse.

Pour lire nos autres articles sur le bricolage :