Le Bail Réel Solidaire : une solution pour les primo-accédants à Rennes

news 7

Introduction

Acheter un logement est une étape importante dans la vie d’une personne. Pourtant, avec des prix de l’immobilier de plus en plus élevés, l’accession à la propriété peut devenir un véritable parcours du combattant, surtout pour les primo-accédants. À Rennes, comme dans d’autres grandes villes, la demande de logements dépasse largement l’offre, ce qui a un impact sur les prix de vente. Pour répondre à cette problématique, le bail réel solidaire (BRS) apparaît comme une solution intéressante. Dans cet article, nous verrons les avantages de ce dispositif pour les primo-accédants à Rennes.

Qu’est-ce que le bail réel solidaire ?

Le bail réel solidaire est un dispositif qui permet d’acheter un logement à un prix abordable tout en en devenant propriétaire. Concrètement, cela consiste à acheter le bâti du logement, mais pas le terrain sur lequel il est construit. Le propriétaire ne paie donc que la valeur du bâtiment et s’engage à revendre le logement à un prix encadré en cas de revente. Le terrain reste quant à lui la propriété d’un organisme foncier solidaire, qui le loue au propriétaire du bâti moyennant une redevance annuelle.

Les avantages du bail réel solidaire pour les primo-accédants à Rennes

Le bail réel solidaire présente plusieurs avantages pour les primo-accédants à Rennes. Tout d’abord, il permet d’acquérir un logement à un prix abordable, car le prix d’achat ne prend en compte que la valeur du bâti. En effet, le terrain ne fait pas partie de la transaction et n’est donc pas pris en compte dans le prix de vente. Cela permet de réduire considérablement le coût d’achat, ce qui est un avantage non négligeable dans une ville comme Rennes où les prix de l’immobilier sont élevés.

Lisez aussi :   Comment les agences marketing aident les entreprises à gérer leur réputation en ligne

Ensuite, le bail réel solidaire permet de sécuriser l’achat d’un logement. En effet, le prix de revente est encadré, ce qui permet de limiter les pertes en cas de revente. De plus, le bailleur social qui gère le terrain peut garantir l’accès à un logement abordable sur le long terme, même en cas de revente du bien. Cela peut être rassurant pour les primo-accédants qui souhaitent investir dans l’immobilier sans prendre trop de risques financiers.

Enfin, le bail réel solidaire permet de limiter les charges liées à l’acquisition d’un logement. En effet, le bailleur social prend en charge les coûts liés à la gestion du foncier, comme les taxes foncières ou les travaux d’entretien. Le propriétaire du bâti ne paie donc que la redevance annuelle, qui est généralement inférieure à ce qu’il aurait à payer s’il était propriétaire du terrain.